Copyright © 3G Concepts - 2016-2018 - Tous droits réservés. Créé parGhjuvan’ GIANNINI

Accueil Aviateurs Avions Contact

Les Aviateurs Corses

De la Grande Guerre

Les États-majors des grandes nations ont bien pressenti que l’aéroplane serait une arme efficace, ils ont alors œuvré pour que soit créée et développée :

L’AVIATION MILITAIRE

En France, VOISIN construit des avions alors que les recherches se multiplient sur les conditions du vol, alors que la maîtrise de l’air n’est pas encore totalement établie.

S’agissant du personnel nécessaire à la pratique du vol, il fallait organiser son recrutement. Bien que certains soient attirés par cette aventure naissante et qu’ils se soient engagés à seule fin de devenir pilotes, ils restaient insuffisants en nombre, il était aussi nécessaire de former un personnel apte à maîtriser ce nouveau type de matériel.

Partout en France on recrute un personnel volontaire parmi les différents Corps d’Armée tels que l’Infanterie, la Cavalerie, l’Artillerie, les Hussards, les Dragons, les Spahis ……

Au début, ces volontaires commenceront par obtenir le Brevet civil de Pilote et se spécialiseront ensuite comme pilote militaire, ils pourront alors tenter de dompter leurs drôles de machines.

Les méthodes d’apprentissage du vol n’étant pas tout à fait au point, il en résultera de nombreux accidents.

Des aménagements seront réalisés permettant d’une part de dominer l’avion et d’autre part d’embarquer deux militaires à bord et ainsi former un équipage volant composé d’un pilote et d’un mitrailleur, ou d’un bombardier, ou d’un observateur….

Alors que l’Aviation militaire est en pleine création, la situation politique se détériorant, la France lance la Mobilisation générale le 2 août 1914 et l’Allemagne déclare la Guerre à la France le 3 août 1914.

En France métropolitaine comme Outremer, l’enrôlement prend des proportions énormes, il faut très rapidement faire face à l’ennemi.

Jusqu’à la déclaration de la Grande Guerre l’enrôlement pour l’Aviation Militaire s’était organisé de la façon suivante :

 - Recrutement de volontaires dans les différents Corps d’Armée,

 - Formation de ces personnels,

 - Détachement de militaires de l’Armée d’active vers des Groupe d’aviation récemment créés.

L’Histoire a suivi son cours… parsemée de bons et de catastrophiques événements, consacrant de nouveaux héros et faisant de nombreuses victimes.

Le devoir de mémoire nous incite à rapporter les faits de guerre de nos compatriotes,  il ne faut surtout pas oublier que les sacrifices qu’ils se sont imposés et qui nous ont mené à la Victoire, et à la Liberté.

Cet article est essentiellement basé sur les aviateurs corses.

Rédigé afin de rappeler qu’en Corse, une partie de la  population a très largement contribué à servir la Nation en se comportant en pionnier de l’Aviation civile pendant cette tragique Guerre dans une et en spécialistes compétents de l’Aviation militaire.

Une liste nominative a été établie après recherches sur des sites spécialisés d’Internet tels que Mémoire des Hommes, Mémorial GenWeb , Site de Monsieur Albin DENIS, Archives régionales de Corse du Sud, Site de Monsieur Ours CAPOROSSI, les Vieilles Tiges …. et particulièrement grâce au livre « Les Cigognes de BROCARD au Combat de François BATTESTI ».

Le but recherché est bien évidemment de citer le maximum d’aviateurs corses ayant participé à la Grande Guerre  mais aussi de faire apparaître leur engagement total, leur compétence, leur sacrifice, leur esprit grandement patriotique.

Ces recherches de renseignements effectuées  n’ont pas toujours abouti à ce nous espérions, aussi nous faisons appel à ceux qui pourraient agrandir cette liste et apporter quelques précisions sur les états de service de ces :

AVIATEURS CORSES

Les résultats de cette recherche ne peuvent pas nous satisfaire, car il manque encore de nombreux noms à rajouter à cette liste, cependant ils font apparaître très nettement l’implication sans équivoque des Corses dés le début de l’AVIATION que ce soit sur le plan civil et plus particulièrement, lors de la Grande Guerre. Ils ont été présents dés les premiers instants pour apporter leur bravoure leur intrépidité, leur compétence et bien trop souvent au détriment de leur vie bien.


Près de vingt ans plus tard, en 1934 l’ARMEE DE L’AIR était créée.

L’Aviation Militaire